À LA DÉCOUVERTE DE LA PÂTE DE VERRE

0
52

D’un aspect mat et cireux, la pâte de verre séduit se par ses formes et ses couleurs. Méthode très ancienne, des écrits prouvent que la pâte de verre était déjà très bien maitrisée lors de l’antiquité. Des blocs de pâte de verre étaient utilisés pour couvrir mur et plafond. La pâte de verre a cette faculté de produire des œuvres uniques, et souvent en éditions limitées.

LA PÂTE DE VERRE DE LA CRISTALLERIE DAUM

Daum France a été un acteur incontournable du mouvement décoratif Art nouveau, et est encore une cristallerie reconnue à travers le monde pour la qualité de ses productions et les nombreuses collaborations artistiques qui ont forgé son nom et sa réputation.

Le secret de la pâte de verre réside dans sa conception, l’une des plus compliqué, qui explique le prix élevé de ces œuvres.

Utilisant le procédé de moulage à la cire perdue, l’artisan réalise un modèle en cire perdue, permettant de perfectionner chaque détail de la sculpture. Par la suite, on coule un plâtre réfractaire autour de la pièce. Placé dans une étuve, la cire va fondre sous l’effet de la chaleur et permettra d’obtenir un moule creux en plâtre réfractaire.

Le cristal sera donc coulé dans ce moule unique en plâtre réfractaire. Cette phase est délicate puisqu’il faut ajuster la quantité de cristal au volume de la pièce. Chez Daum, le moule sera rempli avec des morceaux de cristal de différentes couleurs et de différentes tailles. Ces morceaux de cristal sont aussi appelés « le groisil ».

Chaque œuvre daum est donc unique, ce qui en justifie encore une fois son prix.

 

LES LAMPES TIP GALLÉ

Parfait pour votre intérieur, les lampes en pâte de verre Tip Gallé sont aujourd’hui très prisées. Héritage de la période Art déco, Émile Gallé a porté l’art de la verrerie à son plus haut niveau.

Fondateur de l’École de Nancy (1901), Émile Gallé était passionné avant tout par la botanique. Ses décors lui valu de nombreuses récompenses lors d’Exposition Universelle.

Utilisant la technique du cueillage de verre successif, les lampes TIP GALLÉ présentent une variété de décor traditionnel, allant du sous bois à la nature morte, en passant par la célèbre libellule.

Les couches de verres successives permettent alors de faire apparaître différentes couleurs lors du processus de gravure à l’acide. L’artisan décorateur va alors appliquer le vernis protecteur sur son œuvre. Lors du passage dans le bain d’acide, le mélange va ainsi rogner le pâte de verre, laissant apparaître le décor et les couleurs.

 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here